vegetal84
 

L'agriculture régénérative - Le principe de la régénération



Aujourd'hui je voulais te parler de la Régénération. C'est un concept très fort qui pointe le bout de son nez mais dont on ne prête pas encore beaucoup d'attention. Il a pour moi plus de potentiel que le concept de durable. Parce que dans le durable, chacun met ce qu'il veut faire durer. Et on finit par faire la même chose en allégeant, rognant, changeant quelques indicateurs. Mais cela ne suffit pas pour qu'on se sente mieux, pour qu'on soit en meilleur santé, que la société soit plus égalitaire et que ses individus se sentent libres et autonomes.

Alors que le principe de régénération est plus prometteur. Ré-générer, générer de nouveau, renouveler. Repartir sur des bases saines, le programme est alléchant.


Parfois, en lisant les analyses écologiques dominantes, on se demande si c'est encore possible. Les bilans sont plutôt pessimistes. On parle de sonnettes d’alarme, d’impasse, de non-retour. La sensation qu’on en retire, c'est d’être dans un tunnel qui nous mène envers et contre tout vers un catastrophisme annoncé. La fertilité des sols baisse, le climat se dérègle, la superficie des pôles diminue, la population augmente, les ressources décroissent. Ces constats sont véridiques, en gardant le même rythme, le même schéma décisionnel, on accentue la tendance inéluctable d’épuisement des ressources essentiels pour notre survie. Et en même temps, ils sont paralysants. Que faire? Faut-il tout arrêter? Faut-il faire moins? Décroître en gardant les mêmes schémas? Ou accélérer jusqu’à imploser et repartir sur de nouvelles bases quand on n’aura plus le choix?


Pour sortir des dualismes et choix cornélien, je trouve que le concept de régénération est apaisant et optimiste. En parlant de régénération, on considère que nos ressources sont exponentielles, inépuisables. Nous en avons déjà fait le constat par le passé. Seulement, nous avons mis en place une exploitation linéaire et non cyclique. Nous avons puisé inlassablement dedans. Nous les avons exploité intensément, en toutes saisons, sans repos. Nous n’avons pas attendu qu’elles se régénèrent.


La régénération ne propose pas un modèle de décroissance ni celui de croissance continue en utilisant d’autres outils. C’est un nouveau modèle basé sur le cycle vertueux de la reconstitution de nos ressources primaires. Ces dernières bien gérées, c’est à dire en comprenant leur nature et leur dynamique, se régénèrent d’elles-mêmes. C’est l’un des principes sur lequel se base par exemple la permaculture. Pour comprendre les principes de régénérations, on est invité à s'ouvrir à une compréhension du vivant. En l’accompagnant plutôt qu’en le supplantant, on accède à une abondance stable car auto-régénérative. C’est le principe de base de la Nature qui est autosuffisante dans un écosystème équilibré. Aujourd’hui le principe des forêts fascine dans leur capacité à être autonomes. C'est une caractéristique rare qui nous échappe dont les piliers de bases sont la complexité et l'interdépendance. En prenant cette voie, vous serez acteur du changement à votre échelle en assurant une production régulière et autonome.

21 vues0 commentaire