vegetal84
 

IMMERSION 

MILLESIME 2023

1. Le bilan 2022

A la veille des vendanges et au lendemain de celles-ci je parcours les vignes. 


Comment ont-elles vécu ce millésime? 

Comment ont-elles répondu au stress climatique, quel qu'il soit? 

Comment ont-elles répondu à mes pratiques? 


Certaines ont très bien tenu le choc. Mais “choc” il y a eu et cela je dois en tenir compte pour le prochain millésime. Nous ne partons pas d’une feuille blanche, chaque millésime laisse une trace comme un cerne annuel. Avant de repartir sur le prochain millésime, il me faudra remettre les vignes d’aplomb. C’est pour cela que je fais un bilan à chaud, pour ne pas oublier combien ce millésime 2022 va impacter le suivant. 

Savez-vous que certains blocages de l’année en cours ne sont pas seulement dûs au millésime mais aux chocs répétés des années antérieures? 


D’autres vignes ont lâché. Elles ont bloqué les maturités, accéléré le dépérissement en cours; les grappes ont réduit de volume, les maturités alcooliques et phénoliques n’étaient plus raccord. Celles-là je les note et je sais que la remise en forme sera plus impactante, plus coûteuse, un peu plus longue. 

A cela s’ajoute l’état sanitaire de base, son état de santé ou de dépérissement. Dans le bilan du millésime se dessinent déjà les inflexions de celui à venir.  


En même temps que le bilan des vignes, je fais aussi celui de mes accompagnements. Ils ont été variés, riches d’échanges et de challenges mais tous assez frustrants. Certains étaient de quelques heures, d’autres de plusieurs jours et enfin pour quelques-uns de toute la saison. Je fais le même constat pour chacun: il me manque quelque chose. Les résultats sont satisfaisants, les petits pas sont bien là. Certains ont tout juste commencé à positionner la phytothérapie et à se frotter à sa méthodologie si particulière. D’autres sont bien plus avancés et nous avons fait évoluer la pratique, donné confiance dans les résultats. Chacun avance à son rythme, on ne brûle pas les étapes mais je sens l’ensemble encore vacillant, incertain, tâtonnant. Il n’y a pas de miracle ni de recette mais il y a entrer dans le cœur du végétal. Il y a croiser les regards, comprendre les cycles, comparer les analyses et les ressentis. 


Je sens qu’il faut aller plus en profondeur pour débloquer les vignes et nos pratiques, pour gagner en prophylaxie mais aussi en flexibilité et en réactivité lors de la saison. Alors pour 2023 je vous propose d’aller bien plus loin avec quelques-uns d’entre vous, êtes-vous prêts?

NEXT: 2. Préparer le millésime 2023: NO LIMIT

Image de Cameron Edwards

Inscrivez-vous ici pour recevoir les informations liées à l'accompagnement:

Merci pour votre envoi !